De l’arsenic pour le goûter – Robin Stevens

115834365

Traduit par Faustina Fiore

Deuxième tome des aventures de Hazel Wong et Daisy Wells, deux jeunes anglaises des années 30 qui ont eu la bonne idée de monter leur club de détectives, « Wells & Wong », pour notre plus grand bonheur !

Un coupable presque parfait nous immergeait dans le  pensionnat de Deepdean pour jeunes filles de bonne famille où Daisy et Hazel avaient résolu l’énigme du meurtre d’un de leur professeur, avant même la police. A la façon Sherlock et Watson.
Quelques mois plus tard, Hazel passe les vacances de Pâques chez Daisy, dans le manoir familial et victorien de Fallingford. Rien ne manque au décor : Lord et Lady (les parents de Daisy), meubles Chippendale, vase dynastie Ming, vieilleries, chandelles, poussière, recoins, tea, arsenic et… cadavre. De quoi se faire peur, pour de vrai. D’autant qu’une inondation due au mauvais temps isole totalement le manoir du reste du monde et empêche la police de se rendre sur place.

Comme dans le premier volume, ce que nous lisons est le compte rendu de Hazel sur l’enquête menée par le club de détectives « Wells et Wong », commencé précisément le  13 avril 1935. Après l’évocation du château familial et de l’ambiance qui y règne, nous arrivons assez rapidement au goûter d’anniversaire de Daisy pour fêter ses quatorze ans. Un certain Mr Curtis, qui semble beaucoup plaire à Lady Hastings, (mais beaucoup moins à son mari !) boit une tasse de thé, lui trouve un goût amer puis a assez vite des problèmes beaucoup plus compliqués qui vont faire de lui… un cadavre.
A la manière d’Agatha Christie, un cadavre et des suspects dans un endroit clos où personne ne peut sortir. Hazel et Daisy reprennent donc du service, aidées par deux autres camarades qui leur servent d’assistantes, ont juré sur leur tête de ne pas révéler l’existence de ce club secret sous peine de « tortures médiévales ». 🙂

On ne s’ennuie pas une seconde, entre fausses pistes et élimination des suspects après déductions. Une tante cleptomane, une drôle de gouvernante et voilà de quoi s’amuser encore plus. Daisy se trouve confrontée à la probable culpabilité de son père ; Hazel à celle du jeune garçon qui attire toute son attention. Dure la vie !

J’ai aimé, comme dans le premier volume, l’ambiance « vintage » de cette série. Tant dans l’histoire que dans la présentation typographique et graphique soignée de chaque chapitre. Une jolie couverture vert pistache qui attire l’oeil : un vrai bonheur.

20170520_160700.jpg

20170520_160735

J’ai néanmoins remarqué une invraisemblance : comment un agent secret peut-il écrire de fausses lettres de recommandation avec des fautes d’orthographe ? Cela ne fait-il pas un peu amateur, tout de même, mon cher Watson ?  🙂
Mis à part ce détail qui n’enlève rien au charme du roman, un bon moment de lecture qui plaira à tous les jeunes lecteurs (à partir de 11 ans) amateurs de suspense, d’Agatha Christie et de Sherlock Holmes.
Je crois savoir qu’il y a encore trois tomes : vivement la suite !

depositphotos_34730475-Hand-drawn-vector-background-with-tea-in-vintage-style

Merci à Flammarion Jeunesse !

Publicités

A propos Maeve

Blogueuse littéraire depuis 2009, lectrice compulsive depuis l'âge de 6 ans ^_^ .
Cet article, publié dans Littérature anglaise, Littérature jeunesse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour De l’arsenic pour le goûter – Robin Stevens

  1. alexmotamots dit :

    Voilà qui me donne envie de découvrir cette série.

    Aimé par 1 personne

  2. lewerentz dit :

    Juste avant Noël dernier, j’ai lu « Mistletoe & murder »; sympathique malgré, en effet, quelques invraisemblances. C’est chouette que la série soit traduite même si c’est le genre que je préfère lire en v.o.

    Aimé par 1 personne

    • Maeve dit :

      Oui, je l’ai lu aussi. Le tome 2 est encore meilleur que le tome 1 je trouve. Il en reste 3 à venir si j’ai bien vu (en tout cas déjà publiés en VO) : de quoi se régaler et régaler les ados (les deux tomes ont déjà disparu de mes étagères 😉 ).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s