Nom de code Komiko – T. 3 : Quartier sous haute surveillance

515UCaMpKCL

A travers les mots de Marie Hermet

 Nous sommes à la fin de l’année scolaire : Lian, Matt, et Mingmei s’apprêtent à affronter les examens et à réfléchir à leur orientation. Lian se demande si finalement, elle est vraiment faite pour intégrer le prestigieux conservatoire de Hong Kong pour lequel elle a pourtant postulé. Elle se verrait plutôt dans le droit international avec une spécialisation sur la défense des droits de l’Homme. Mingmei, toujours aussi « girly », n’a que deux obsessions : le shopping et savoir ce que pense d’elle le beau Matt. Mais elle ignore que ses deux meilleurs amis oeuvrent dans l’ombre, sur une sorte de plateforme web ultra-secrète, contre la corruption et l’injustice qui gangrènent la société. Néanmoins, c’est traînée de force dans une séance de shopping interminable que Lian se retrouve nez à nez avec une camarade de classe en train de faire la manche. Lian va ainsi découvrir la vie difficile de Jade. Autant dire que la semaine de révision avant les examens va être perturbée par cette découverte et que les jeunes hackers vont aller de surprise en surprise.

Après l’exploitation humaine dans toutes ses dimensions  (« Dans la nuit de Hong Kong ») et le trafic d’animaux pour produire de faux médicaments (« Le poison du tigre »), le groupe « 04/06 » est confronté à la spéculation immobilière qui met en péril un quartier populaire de Hong Kong, où les habitants sont sommés de quitter leur logement sous la menace, pas assez indemnisés pour être relogés dans des conditions décentes. Lian découvre un autre monde, juste à une encablure de chez elle : celui de la misère, où les gens vivent entassés à dix dans une pièce sans aucune intimité.
Les ados vont également affronter la langue de bois d’une jeune politicienne charismatique dont le parti dit pourtant vouloir défendre les petites gens. Mais tout est très compliqué à Hong Kong : mieux vaut se méfier. Les mafia locale n’est jamais très loin, jusque dans les conseillers en import-export. Les gens se suicident, c’est très étrange… D’ailleurs, spéculation immobilière et mafia vont ensemble… Alors, même si on a été une rebelle en culotte courte avant d’être politicienne (en ayant organisé une manif contre les menus de la catine), rien n’est simple, ni évident. Lian découvrira qu’entre ce qu’on voudrait faire et ce qu’on peut faire, il y a parfois un gouffre, presque insurmontable. Mais presque, seulement.

Toujours aussi divertissante et addictive cette série ! On a du mal à décrocher avant d’avoir terminé l’histoire. Les jeunes hackers sont aussi des gamins, ce qui donne quelques moments cocasses, surtout quelque fils à retordre à Lian, obligée d’inventer une histoire de rendez-vous galant rocambolesque à cause de son incorrigible copine-commère-obsédée, Mingmei,  avant de se prendre les pieds dans les fils de son histoire imaginaire, qui lui vaudra un drame, au milieu de son enquête très sérieuse sur l’injustice sociale dans une société chinoise corrompue. Le duo Mingmei, (ado jusqu’au bout de son nombril)-Lian (altruiste jusqu’à mettre sa vie en péril)  est comique. Elles sont comme chien et chat mais elles s’entendent aussi comme larrons en foire quand il faut se réconforter l’une l’autre.

Après avoir refermé ce tome 3 je suis allée voir s’il y avait un tome 4 chez Working Partners. Ben non ! La petite bande d’ados et les vadrouilles dans Hong Kong, c’est terminé. Ca va me manquer !

Cette série, dont le premier volume a été primé par le Prix des Mordus du Polar 204, a l’avantage de sensibiliser les jeunes lecteurs aux problèmes du monde contemporain. Les vampires existent, mais pas forcément comme on les imagine ! Les couvertures de la série sont magnifiques.
Alors, c’est avec un petit pincement au coeur que je referme ce dernier livre.
Je ne peux que vous inviter à commencer la lecture de cette série si ce n’est pas déjà fait !

Publicités

A propos Maeve

Blogueuse littéraire depuis 2009, lectrice compulsive depuis l'âge de 6 ans ^_^ .
Cet article, publié dans Littérature jeunesse, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s