Betty

 

41p0YRZIVZL

Traduit par Patrick Guelpa

4e de couverture : « Quand j’ai rencontré Betty, j’ai su que ma vie allait basculer. Elle était magnétique et fatale. J’aurais tout donné pour elle. J’ai même accepté de travailler pour son mari. Mais maintenant c’est moi qui suis derrière les barreaux. Aux yeux de tous, je suis coupable de meurtre. Parce que, si l’amour se joue à trois, il y en a toujours un de trop. »

Alors là les gens, je vous dirai tout simplement que ce roman noir de mon chouchou islandais est tout simplement MACHIAVELIQUE !

On se fait avoir comme des « bleus » avec cette lecture. A mi-parcours, vous serez obligés de revenir en arrière en vous demandant si vous n’avez pas raté quelque chose au départ… Indridason joue parfaitement avec les idées toute faites que l’on a dans la tête et qui nous joue des tours pas croyable. La preuve par cette lecture !!!
Pourtant, au tout début, je me suis vraiment demandé où il voulait en venir. En effet, c’est un roman d’une facture toute différente de ce qu’il écrit habituellement. Ici, pas question de l’inspecteur fétiche Erlendur… Cela dit, le temps de quelques lignes, il y a un clin d’oeil puisque nous apprenons que l’histoire de Betty se déroule alors qu’Erlendur est parti sur les traces de l’homme du lac !

Mais je ne ne peux absolument pas en dire davantage sur cette histoire étonnante, prenante et dont on sort complètement subjugué par le talent de l’écrivain.

Une lecture qui fait sourire à cause de la supercherie qu’elle contient et malgré une ambiance bien angoissante ! Peut-être qu’on en sort aussi un zeste parano…

Le seul mini (mais alors mini !) bémol que je trouve concerne la traduction : il paraît que le vouvoiement n’existe pas en islandais. Le traducteur a donc choisi du tutoiement dès le début, entre les deux personnages principaux, qui ne se connaissaient pas. Reste qu’en français, ça sonne mal. C’est du moins mon humble avis de lectrice.

Publicités

A propos Maeve

Blogueuse littéraire depuis 2009, lectrice compulsive depuis l'âge de 6 ans ^_^ .
Cet article, publié dans Littérature islandaise, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s